L’avènement d’internet a fortement transformé le paysage médiatique.

Arthur - La biographie de Arthur avec Gala.fr


Arthur - La biographie de Arthur avec Gala.fr

Arthur, le comédien

Il joue dans "Le dîner de cons" en 2007, et c'est un énorme succès. Jacques Essebag est sur les planches une fois de plus avec une pièce dans laquelle il analyse les différents aspects des nouvelles technologies. « Arthur (http://www.gala.fr/stars_et_gotha/arthur) à la Gaîté », nouveau spectacle de Jacques Essebag, est encore un succès.

"L'Emission Impossible", qu'il anime au début des années 90, est mal reçue et elle est arrêtée. Jacques Essebag revient en grâce et emmène ses émissions sur la Une. La réussite est visible : il rejoint les présentateurs les plus célèbres. Spécialiste reconnu de l'animation, Jacques Essebag oeuvre sur de plus en plus de programmes, comme "120 minutes de bonheur" ou "Rêve d’un soir".

Jacques Essebag, une personnalité aux mille et une facettes

Jacques Essebag est né à Casablanca en 1966. Il est arrivé en France avec sa famille l'année suivante. Travaillant sur de nombreux sujets, il a su se servir de son franc-parler pour rencontrer de nombreuses célébrités. Avant de devenir la star que tout le monde reconnait, Arthur est passé par divers échecs, sa ténacité lui a donné envie de se relever et de rebondir. Jacques Essebag (alias Arthur) s'est initialement orienté vers des études de droit. Le monde de la radio se révèle néanmoins plus prenant à ses yeux et il décide de tenter sa chance.

Jacques Essebag, présentateur radio

En 1987, Jacques Essebag devient Arthur pour devenir le présentateur du programme matinal. À partir de là, son audience n'arrêtera plus de se développer. L'animateur radio était admirateur de Coluche, qui travaillait en ce temps-là pour la radio RFM. Après l'envoi d'une cassette à cette station, il est employé il y a de cela environ trente ans. Gravir les multiples degrés de la hiérarchie et devenir présentateur central d’une radio d'envergure nationale, c'est ce dont rêve Jacques Essebag.