Les assurances indispensables pour les entreprises

Toute entreprise régie par la législation belge est soumise à des obligations et des règles, parmi lesquelles l’obligation de souscrire des assurances. Quelle que soit la forme juridique de l’établissement ou bien son secteur d’activité, il doit être couvert afin de rester conforme à la loi. Malgré toutes les précautions prises, il est possible qu’une entreprise risque d’être confrontée à des événements susceptibles de porter atteinte à ses résultats.

Quelles sont les assurances obligatoires pour les entreprises ?

Environ 30 % des entrepreneurs assurés ne savent pas exactement l’utilité de leurs assurances. Pour faire simple, ces dernières procurent la possibilité de protéger leurs entreprises ainsi que leurs activités. Afin d’en savoir davantage, quelques conseils sont à découvrir sur bwfinances.be pour connaître les différentes couvertures que les entrepreneurs doivent souscrire pour leur établissement. Quel que soit le statut de son entreprise, PME avec de nombreux salariés ou unipersonnelle, plusieurs assurances doivent être souscrites légalement en Belgique afin de pouvoir se lancer dans une activité professionnelle.

Parmi les offres obligatoires à souscrire, il y a :

L’assurance accident de travail

Ce type de couverture doit être souscrit par l’employeur, car il est contraint de protéger son personnel contre les éventuels accidents sur le chemin du travail ou durant les heures de travail.

L’assurance responsabilité civile auto

Une assurance auto est obligatoire pour tout véhicule utilisé dans le cadre professionnel. Cela étant dit, si on utilise des voitures à des fins professionnelles, elles doivent être couvertes par une assurance auto, même s’il s’agit d’une flotte de véhicules.

L’assurance incendie

D’une manière générale, cette assurance n’est pas obligatoire par la loi. Elle est souvent imposée par contrat ou par les organismes financiers lors d’un prêt bancaire.

L’assurance RC Professionnelle

La souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle permet de gérer facilement les dommages corporels, matériels ou immatériels, causés à des tiers lors des activités professionnelles. Elle est vivement recommandée même si elle n’est pas obligée par la loi. Cette offre permet à l’assuré de souscrire d’autres options pour étendre la couverture de la RC entreprise. Par exemple, il y a la RC instruments de travail qui prend en charge les dommages causés à ses outils de travail ou matériels d’exploitation comme les appareils électroniques, les machines électriques ou mécaniques.

Quelques mots sur les assurances facultatives pour les entreprises

Il est bien entendu possible de se protéger contre les différents risques. Cependant, il s’avère important d’analyser les couvertures qui sont les plus pertinentes pour son activité. Par ailleurs, la souscription à certaines assurances procure la possibilité de bénéficier d’un investissement fiscal intéressant.

Pour avoir une idée concernant ces types de protection, on peut citer par exemple l’assurance Perte d’exploitation. Celle-ci est utile pour faire face aux frais fixes de l’entreprise tout au long d’une interruption des activités. Il y a aussi la Cyber assurance qui contribue à sécuriser son parc informatique. Cette couverture permet ainsi aux entrepreneurs de couvrir les risques et dommages en cas de cyber attaque.

Pour les entreprises confrontées à des problèmes juridiques, elles peuvent souscrire une assurance protection juridique. Celle-ci défend les droits de l’assuré dans toute procédure intentée en justice.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© copyright 2020 adoc-france.org | Contact